Réservé aux abonnés

Oscar Pistorius en homme sensible

L'athlète sud-africain est apparu très ébranlé et a présenté des excuses aux parents de la victime. Une première déposition devant le tribunal a été écourtée par le juge.
07 août 2015, 13:35
data_art_7951213.jpg

Submergé par l'émotion, le champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius a présenté en pleurs hier ses excuses pour le meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp, le jour de la Saint-Valentin l'an dernier. La juge a écourté sa déposition, la toute première depuis le drame, car il était "visiblement épuisé" .

"Je me réveille la nuit avec l'odeur du sang" , a raconté Oscar Pistorius devant le tribunal de Pretoria où il comparaît depuis début mars. Il prend des médicaments, explique-t-il, a perdu du poids et souffre de "terribles cauchemars" . Il se réfugie même dans un placard, parfois, q...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois