Réservé aux abonnés

Nouvelle pique de Michelle Bachelet

La haut-commissaire aux droits de l’homme a répliqué, hier, à Jair Bolsonaro sur la situation en Amazonie.
10 sept. 2019, 00:01
DATA_ART_13062546

La haut-commissaire aux droits de l’homme, Michelle Bachelet, a lancé une nouvelle pique contre le Brésil, hier. Après sa passe d’armes avec Jair Bolsonaro, elle a dit, à Genève, que les «dommages des récentes semaines» en Amazonie pourraient ne jamais être connus.

Quelques jours après avoir déploré un «rétrécissement» démocratique depuis le début de l’année au Brésil, la Chilienne s’est dite «profondément inquiète par l’accélération drastique de la déforestation en Amazonie». Alors que le président brésilien revendique son soutien à l’industrie agroalimentaire dans ces territoires, elle a aler...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois