New York: un père et sa fille ont le record du monde de la langue la plus large

Byron Schlenker et sa fille Emily partagent un record pour le moins saugrenu: celui de la langue la plus large du monde, soit près de 9 centimètres pour le papa et un peu plus de 7 pour la jeune demoiselle. Deux belles "panosses"!

17 avr. 2015, 08:42
Emily et Byron ont décidé de tirer profit de leur singularité linguale.

Dans le monde étrange des records du monde, il y en a pour tous les goûts. La chaîne américaine barcrofttv nous fait découvrir cette semaine la singularité que se partagent Byron et Emily Schlenker. Outre le fait qu'ils soient père et fille, qu'ils vivent tous deux à Syracuse dans l'Etat de New York, ils ont un point commun qui fait leur célébrité: une langue gigantesque. 

Pas la plus longue du monde, mais la plus large. Celle de Byron, 47 ans, mesure 8,6 centimètres (c'est 2 centimètres de plus qu'un iPhone 6), celle d'Emily, qui n'a que 14 ans, 7,3 centimètres. 

Et cet attribut ne laisse pas les clients de ce centre commercial indifférents.

S'ils avaient déjà remarqué que leur "panosse" était légèrement hors normes, ce n'est que récemment que Byron a fouillé dans le Livre Guiness des records, alors qu'il était en train d'aider Emily pour un travail scolaire. Il a alors découvert que la langue la plus large ne faisait que 7,9 centimètres.

Il a depuis fait homologuer sa langue et il est officiellement l'homme avec la langue la plus large du monde. Un titre qui l'a rendu célèbre, chez lui, à Syracuse. "Les gens m'arrêtent dans la rue pour prendre une photo avec moi ou pour me faire signer leur Livre des records. Il y a même un dame qui m'a demandé... de lécher son exemplaire. J'ai poliment refusé." Avant d'ajouter: "la plupart des gens sont surpris que j'arrive à parler normalement."

D'autres vont plus loin, trop loin. "On essaie aussi de me questionner sur ma vie amoureuse. Mais je suis le papa de trois jeunes filles et j'évite d'y répondre."

Sa femme Vicki a une langue tout à fait proportionnée, tout comme ses deux autres filles, Andie, 15 ans, et Cindy, 9 ans, qui n'ont pas hérité de son patrimoine génétique encombrant.

Pour Emily, par contre, c'était un peu plus gênant. "Elle gardait la bouche fermée. Ses camarades de classes n'étaient pas au courant." Elle l'est désormais et assume complètement son anomalie linguale. Elle détient le record féminine de la langue la plus large du monde.