Népal: le bilan s'alourdit encore à plus de 3'200 morts

Le bilan du séisme qui a frappé le Népal samedi ne cesse de s'alourdir. Lundi, les autorités faisaient état d'au moins 3'218 morts et plus de 6'500 blessés. Mais de nombreuses zones montagneuses sont encore inaccessibles.

27 avr. 2015, 06:47
Les Népalais incinèrent très rapidement les nombreuses victimes du tremblement de terre.

Le séisme dévastateur, qui a frappé le Népal samedi, a fait 3218 morts dans ce pays, selon un nouveau bilan communiqué lundi par un responsable népalais. Le nombre de blessés s'élève quant à lui à 6538 personnes, a-t-il ajouté.

Environ 90 personnes ont trouvé la mort dans les pays voisins comme en Chine et en Inde. Le séisme de magnitude 7,8 qui a secoué le Népal samedi est le plus meurtrier depuis 80 ans. Il a été suivi de nombreuses répliques et a déclenché plusieurs avalanches sur le mont Everest, où commençait la saison d'alpinisme et où 18 personnes ont été tuées.

Le bilan est susceptible de s'alourdir encore. Les agences humanitaires sur place ont toujours du mal à évaluer l'ampleur des destructions et des besoins, mais ceux-ci semblent considérables.

 

Zones encore inaccessibles

Certaines zones montagneuses du Népal restent inaccessibles, les routes étant coupées, et le travail des secouristes est encore compliqué par le mauvais temps et les nombreuses répliques sismiques qui secouent le pays.

Des milliers de Népalais ont passé une nouvelle nuit en plein air, effrayés par les répliques sismiques. Dans la capitale et ailleurs, des familles épuisées, dont les logements ont soit été détruits, soit menacent de s'effondrer, ont posé des matelas dans les rues et ont monté des tentes pour se protéger de la pluie.

Les rares magasins ouverts n'ont plus grand-chose à proposer et le seul moyen d'obtenir de l'eau est de patienter dans les longues files d'attente qui s'étirent derrière les camions citerne.

Au camp de base de l'Everest, un alpiniste a filmé une avalanche impressionnante: