Réservé aux abonnés

Mugabe, libérateur devenu tyran

A la tête du Zimbabwe de 1987 à 2017, il est mort hier à 95 ans. Engagé dans le combat antiapartheid, il s’est mué en autocrate.
07 sept. 2019, 00:01
DATA_ART_13058627

Longtemps, l’après-Robert Mugabe a paru impossible. Comment cet homme au pouvoir pendant près de 40 ans, écrivant à lui seul l’histoire du Zimbabwe depuis plus de 60 ans, pouvait-il être remplacé? Et puis la réponse est venue toute seule, il y a presque deux ans. En un peu plus d’une journée, avec une poignée de chars et quelques militaires, Emmerson Mnangagwa, un fidèle éconduit, s’est emparé de son trône.

Le redouté «comrad Bob» est alors apparu pour ce qu’il était devenu: un vieillard de 95 ans, un peu sénile mais encore trop méchant pour attirer la pitié. Il est mort hier dans une quasi-ind...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois