Mondial 2018: l'Australie de Tim Cahill brise le rêve syrien

La Syrie, ravagée par la guerre, ne participera pas à la prochaine Coupe du monde en Russie. En barrage, elle a été battue, après prolongations, par l'Australie et ce diable de Tim Cahill auteur d'un doublé.
10 oct. 2017, 14:26
L'Australie de Tomi Juric et Milos Degenek élimine la Syrie dans un match à rebondissements.

Un doublé de Tim Cahill a permis à l'Australie de prendre le meilleur sur la Syrie en barrage de la zone Asie-Océanie dans les qualifications de la Coupe du monde 2018. Les "Socceroos" se sont imposés 2-1 après prolongation mardi à Sydney, après avoir obtenu le nul (1-1) à l'aller en Malaisie.

Le rêve de la Syrie, pays en guerre, s'est évaporé à la 109e minute de ce match retour. Meilleur buteur de l'histoire de la sélection australienne, le vétéran Tim Cahill (37 ans) marquait alors son deuxième but de la tête de la soirée, après avoir inscrit l'égalisation à la 13e minute. Son équipe devra venir à bout du 4e de la zone Concacaf (vraisemblablement le Panama ou le Honduras) dans un autre barrage en novembre pour décrocher leur ticket pour la Russie.

 

 

Les Syriens, qui avaient ouvert la marque dès la 6e minute grâce à Omar Al Soma, ont terminé cette rencontre à dix contre onze après l'expulsion de Mahmoud Al Mawas au début de la première prolongation. Ils auraient pourtant pu rafler la mise à la 122e, mais un coup-franc botté par Al Soma s'écrasait alors sur le poteau,