Réservé aux abonnés

Merkel se cherche une majorité

Les négociations pour une alliance entre conservateurs, libéraux et écologistes ont débuté hier. Une recomposition politique qui démarre mal.
19 oct. 2017, 00:45
German Chancellor Angela Merkel attends a cabinet meeting of the German government at the chancellery in Berlin, Wednesday, Oct. 18, 2017. (AP Photo/Markus Schreiber) Germany Government

De l’avis des participants, les premières discussions qui ont réuni hier à Berlin les chefs de partis conservateurs et libéraux se sont forcément déroulées dans une atmosphère «sympathique» et «constructive»! En fin d’après-midi, c’était au tour des écologistes de rencontrer la chancelière et son équipe. Et vendredi prochain, une grande réunion réunira les trois formations avec, probablement, la définition d’un calendrier thématique pour des négociations qui, selon Angela Merkel, «devraient durer des semaines».

Hier, la douceur des températures et de la lumière aidant, on aurait réellement pu ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois