Méditerranée: fausses manoeuvres et surcharge ont provoqué le naufrage

Le naufrage du chalutier qui a fait quelque 800 morts est dû aux fausses manoeuvres du capitaine et à la surcharge de son bateau, a annoncé mardi le Parquet de Catane (Sicile).

21 avr. 2015, 12:56
Italian Coast Guard officers disembark the body of a dead migrant off the ship Bruno Gregoretti, in Valletta's Grand Harbour, Monday, April 20 2015. A smuggler's boat crammed with hundreds of people overturned off Libya's coast on Saturday as rescuers approached, causing what could be the Mediterranean's deadliest known migrant tragedy and intensifying pressure on the European Union Sunday to finally meet demands for decisive action. So far rescuers saved 28 people a recovered 24 bodies. (AP Photo/Lino Azzopardi)

Le capitaine du chalutier chargé de centaines de migrants qui a fait naufrage en Méditerranée est à l'origine de ce drame. Cela en raison des fausses manoeuvres qu'il a faites et de la surcharge de son bateau, a annoncé mardi le Parquet de Catane (Sicile).

Le Parquet a expliqué que le chalutier avait chaviré après une collision avec le cargo portugais venu le secourir, mais que ce dernier n'était pas responsable du naufrage.

Ce naufrage, qui a fait, selon les estimations des organisations humanitaires internationales, quelque 800 morts, a deux causes principales, a expliqué le Parquet dans un communiqué.

"D'une part les fausses manoeuvres décidées par le commandant du chalutier qui dans la tentative d'aborder le cargo, a provoqué la collision avec ce bateau plus grand".

"D'autre part, la surcharge en passagers du chalutier, qui a été déséquilibré par ces fausses manoeuvres et par le déplacement des migrants à bord", ajoute le Parquet, soulignant que pour ces raisons, le chalutier "a chaviré".