Médias: grève reconduite à Radio France, 300 à 380 départs envisagés

Les syndicats de Radio France ont décidé mardi de reconduire la grève, débutée il y 20 jours, jusqu'à mercredi. Son président Mathieu Gallet doit annoncer ce jour-là un plan de réduction d'effectifs.

07 avr. 2015, 14:19
174622915

La grève a été décidée lors d'une assemblée générale réunissant plus de 500 personnes qui ont voté à l'unanimité à main levée la poursuite du mouvement, entré mardi dans sa 20e journée. "Nous sommes arrivés à un tournant à cause du plan de suppressions d'emplois", a déclaré Lionel Thompson, un syndicaliste.

Très affaibli, notamment par des révélations sur ses dépenses, Mathieu Gallet présentera mercredi lors d'un Comité central d'entreprise (CCE) extraordinaire son plan stratégique, avec plusieurs mesures d'économies. Elles visent à redresser les comptes plombés de Radio France, en déficit de 21,3 millions d'euros cette année.

Jusqu'à 380 départs volontaires

Parmi elles, un plan de 300 à 380 départs volontaires, en priorité pour les seniors, assorti de 50 créations de postes dans des métiers qui, jusqu'ici, n'existaient pas à Radio France.

Cette grève entamée le 19 mars - la plus longue de l'histoire de Radio France - coûte un million d'euros par semaine au groupe public (France Inter, France Info, France Culture, France Musique, France Bleue, Fip, le Mouv) qui compte 4300 employés pour 13,5 millions d'auditeurs. L'Etat fournit 90% des ressources du groupe, via la redevance audiovisuelle.