Max Göldi est à l'abri

29 janv. 2010, 12:19

Max Göldi est sorti de la représentation suisse en Libye pour assister hier à l'audience de son procès en appel pour «séjour illégal», a indiqué le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Il a pu ensuite regagner les locaux de l'ambassade suisse.

La date du verdict demeure inconnue. La RSR a indiqué hier que des représentants d'ambassades étrangères, dont celle d'Allemagne, ont accompagné Max Göldi. Le DFAE n'a pas confirmé cette information.

Rachid Hamdani, son compagnon d'infortune, avait également décidé d'assister dimanche à son procès en appel pour le même motif. Les deux hommes d'affaires ont été condamnés par contumace le 30 novembre, à 16 mois ferme pour «séjour illégal» dans ce pays.

Auparavant, ni l'un ni l'autre n'avait assisté aux audiences par crainte d'être arrêté à leur sortie de l'ambassade où ils sont réfugiés. Ils exigeaient des garanties écrites pour assurer leur retour dans les murs de la représentation suisse. /ats