Marion Maréchal-Le Pen tête de liste du FN dans le sud-est

La nièce de Marine Le Pen, Marion Maréchal-Le Pen, a été promue cheffe de file du Front national dans le sud-est.

17 avr. 2015, 17:06
epa03954140 French right-wing party Front National (FN) deputy Marion Marechal-Le Pen attends the party's convention to prepare the 2014 Municipals elections in Paris, France, 17 November 2013.  EPA/YOAN VALAT

Marion Maréchal Le Pen, la petite-fille du leader historique de l'extrême droite française Jean-Marie Le Pen, a été officiellement désignée vendredi tête de liste du Front national (FN) dans le sud-est pour un important scrutin régional en décembre. Cette mesure fait suite à une semaine de polémiques internes dans ce parti.

Cette promotion attendue a été annoncée par le parti lors d'un bureau politique consacré à l'investiture de ses candidats pour ces élections, qui constitueront le dernier test d'envergure nationale avant la présidentielle de 2017. Elle est intervenue après la crise politico-familiale qui secoue le FN depuis une semaine et qui a provoqué la mise à l'écart de Jean-Marie Le Pen.

Le vieux tribun, âgé de 86 ans, souhaitait pour le scrutin de décembre la tête de liste du parti en Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA), grande région méridionale qui est l'une des places fortes du FN.

Mais sa propre fille Marine, qui lui a succédé en 2011 à la présidence du parti, l'a privé d'élections et a annoncé une "procédure disciplinaire" contre lui, à la suite de nouveaux dérapages sur la Shoah et l'immigration.

Elue d'un département de Provence

En signe d'apaisement, Jean-Marie Le Pen avait finalement renoncé lundi à se présenter aux régionales et avait plaidé pour que sa petite-fille Marion le remplace.

Agée de 25 ans, Marion Maréchal-Le Pen est la nièce de Marine Le Pen et l'une des deux députés FN siégeant depuis trois ans à l'Assemblée nationale française. Elle a été elle-même élue en 2012 dans le Vaucluse, l'un des départements de Provence.