Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Marc Biver élu à la tête de la fédération suisse

06 avr. 2009, 04:15

Marc Biver a été élu samedi à Bienne au premier tour, et de manière quelque peu surprenante, à la présidence de Swiss-Triathlon. Avec 75 voix, l'ancien manager, notamment connu dans le monde du cyclisme, a largement devancé Gaby Madlener (30 voix). Le Luxembourgeois succède ainsi à Roland Leuenberger, démissionnaire à l'automne dernier.

Agé de 57 ans, Marc Biver a entre autres dirigé jusqu'en 2004 le géant de la promotion sportive IMG-Suisse. Il avait auparavant - notamment - eu sous contrat des grandes stars du sport helvétique, tel Pirmin Zurbriggen. Dernièrement, Marc Biver était à la tête de la formation cycliste Astana, au cœur de plusieurs affaires de dopage comme celles concernant Alexandre Vinokourov ou Andrei Kashechkin.

«Je ne voulais plus travailler dans le monde du sport», a déclaré Marc Biver. «Mais, dans la vie, la passion reprend toujours le dessus. J'ai été tellement enthousiasmé par la motivation des collaborateurs de Swiss-Triathlon! La discipline est jeune et dynamique. En tant que président, j'œuvrerai pour l'assainissement, l'ordre et l'harmonie de la Fédération.»

Le nouvel homme fort a balayé l'idée d'un compromis dans le cas Sven Riederer. «Il doit signer la convention 2009 des athlètes. Il n'y a aucune exception.» Au cœur de la querelle, une affaire de sponsoring maillot qui oppose Marc Biver et l'athlète.

Les prémices du conflit avaient été rendues publiques fin février avec l'exclusion de l'équipe nationale du médaillé de bronze des JO d'Athènes 2004, et de Jan van Berkel, au motif qu'ils avaient refusé de souscrire au règlement publicitaire de leur contrat d'athlète. Ils demandaient davantage de place sur leur combinaison pour leurs sponsors privés, alors que Swiss-Triathlon et Marc Biver souhaitent «que les athlètes de la Fédération se présentent aux compétitions tous habillés de la même manière».

Il faut aussi noter l'entrée dans le comité de Christophe Huybrechts pour le sport de base ainsi que les confirmations de Jean-Marc Aebischer (département technique) et Bernhard Schneider (communication). Les autres candidats à cette direction à quatre têtes, partisans de la candidature de Gaby Madlener, se sont retirés.

Swiss-Triathlon a en outre communiqué ses chiffres de l'année écoulée. Mauvaise nouvelle, le déficit budgété - 19 763 francs - a été largement dépassé au cours de l'année olympique pour atteindre 95 884 francs, en raison surtout de rentrées moins conséquentes que prévues. De ce fait, le compte de la Fédération est dans les chiffres rouges (-12 792 francs). /si

Votre publicité ici avec IMPACT_medias