Réservé aux abonnés

L’Irak prend Kirkouk aux Kurdes

L’armée irakienne a progressé rapidement dans la ville pétrolière occupée depuis trois ans par les peshmergas.
17 oct. 2017, 01:20
epa06269388 Children cheer as Iraqi military forces advance into central Kirkuk city, northern Iraq, 16 October 2017. Media reports state that the Iraqi military troops took over large areas from Kurdish Peshmerga militants without fighting, while an Iraqi military source announced that the Iraqi forces took several positions south of Kirkuk from Kurdish forces, including the North Gas Company station, a nearby processing plant and the industrial district south of the city. Thousends of Kurds families left the city due the fighting between Shiite militias and groups of Kurdish gunmen in southern the city, a local official said.  EPA/MURTAJA LATEEF IRAQ KIRKUK CONFLICT

Un an jour pour jour après le déclenchement de la bataille pour la libération de Mossoul et de Ninive, les deux alliés de la guerre contre l’Etat islamique s’entre-déchirent. La fragile alliance, sorte de mariage entre la carpe et le lapin encadré par les puissances occidentales, a volé en éclats peu après la perte par Daech de Hawija, la dernière poche de résistance des djihadistes dans la région. Les hostilités entre les forces irakiennes et les peshmergas kurdes ont débuté hier, au lendemain de la fin de l’ultimatum lancé par Bagdad, après la tenue le 25 septembre du référendum su...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois