Réservé aux abonnés

L’extrême droite allemande fait le show au Parlement

Alors que l’ancien ministre Wolfgang Schäuble est devenu président du nouveau Bundestag, les 92 élus de l’AfD se sont déjà fait remarquer.
25 oct. 2017, 01:03
epaselect epa06285670 Delegates read an overview of all delegates in the new German Parliament during the constituent meeting of the German 'Bundestag' parliament, in Berlin, Germany, 24 October 2017. The newly elected German Bundestag holds its constituent meeting of Parliament in its 19th electoral period. The meeting will be opened with a speech by the chairman by seniority followed by the election of the President of the Bundestag and the other members of the Presidium, as well as the decision on the agenda of the German Bundestag.  EPA/FELIPE TRUEBA epaselect GERMANY PARLIAMENT

Dès sa séance constitutive, hier, à Berlin, la nouvelle chambre basse du Parlement allemand a montré que rien ne ressemblerait à la précédente législature, quatre années pendant lesquelles la vie parlementaire a été étouffée par une coalition «mastodonte» (80% des députés élus).

Ce n’est pas étonnant, puisque le plus gros Bundestag de tous les temps, avec 709 députés, compte deux partis de plus. A savoir, à côté de l’union conservatrice CDU-CSU (246), du Parti social-démocrate (SPD, 153), des écologistes de Bündnis 90 - Die Grünen (67) et de la gauche radicale de Die Linke (69), le retour du Pa...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois