Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Les Suisses savent ce qu’ils veulent

Avant de s’en aller en vacances, la sélection de Vladimir Petkovic a rempli sa mission contre les Iles Féroé.

10 juin 2017, 01:28
Switzerland's Granit Xhaka, right, scores against Faroe's Frodi Benjaminsen, left, during the 2018 Fifa World Cup Russia group B qualification soccer match between Switzerland and Faroe Islands at the Torsvollur football stadium in Torshavn, Faroe Islands, on Friday, June 9, 2017. (KEYSTONE/Georgios Kefalas) 
 SOCCER FAROE ISLANDS SWITZERLAND

C’est fait. Travail effectué en ordre et dans le plus grand sérieux dans l’Atlantique. La première – et dernière – poussée des Vikings n’a pas fait changer l’équipe de Suisse de son cap. En s’imposant aux Iles Féroé, elle maintient le Portugal à distance dans sa course à la Coupe du monde 2018. Bonnes vacances à tous!

Beau temps? Admettons. Mais temps et conditions très improbables quand même. C’est parti très vite à Torshavn et on a cru un instant que le match échapperait à l’équipe de Suisse. Car malgré une préparation poussée sur le plastique, ce sont encore les Vikings qui se sont le mieux «acclimatés» à un décor qu’ils connaissent.

Jouant en outsiders conquérants, ils ont placé d’entrée des mouvements qui ressemblaient à de joyeux abordages. Un peu désordonnés, nous sommes d’accord, mais assez troublants pour perturber tout le bloc défense helvétique. On a compris, un peu plus...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias