Réservé aux abonnés

Les pourparlers tournent au ralenti

Selon le négociateur en chef de l’UE, les progrès sont insuffisants.
29 sept. 2017, 00:43

L’Union européenne et la Grande-Bretagne ont affirmé, hier, avoir enregistré des progrès lors de leur quatrième session de négociations sur le Brexit. Mais ce n’est pas encore suffisant pour ouvrir la prochaine phase de discussions sur une période de transition ou l’avenir des relations entre Bruxelles et Londres. «Nous avons eu une semaine constructive, oui, mais nous n’avons pas encore atteint un niveau de progrès suffisant», a confirmé le négociateur en chef de l’UE Michel Barnier. «Il faudra travailler encore dans les semaines et les mois qui viennent», a-t-il déjà prévenu.

Du côté britan...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois