Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Les géants de la publicité apparaissent au top de la forme

Les grandes agences profitent de l'essor de la consommation dans les pays émergents et de la transformation numérique de leurs clients.

21 mars 2015, 00:01
data_art_8955159.jpg

Le dynamisme de la publicité mondiale ne faiblit pas. Tous les groupes ont réalisé de très solides performances.

Le leader, le Britannique WPP, a bouclé 2014 sur les chapeaux de roues, avec une croissance organique de ses ventes nettes de 3,3%, à plus de dix milliards de livres sterling (14 milliards d'euros) et un bénéfice avant impôts de 1,45 milliard de livres (2,10 milliards de francs). Au point que son patron, sir Martin Sorrell, devrait toucher au titre de sa rémunération variable pour 2014 un paquet d'actions d'un montant de 36 millions de livres (52 millions de francs), un autre record qui fait couler beaucoup d'encre...

Le numéro deux, l'Américain Omnicom, a fait mieux en organique (+ 5,7 %) et dégagé un profit de 1,1 milliard de dollars (autant de francs). L'autre Américain, Interpublic, est lui aussi revenu très nettement dans le vert (bénéfice net de 477 millions de dollars)...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias