Les gardiens de prison font la trêve

08 mai 2009, 04:15

Les surveillants ont suspendu hier le blocage des prisons en France, entamé lundi. Ils n'ont toutefois pas exclu de le reprendre la semaine prochaine, car les dernières propositions du gouvernement ont reçu un accueil «mitigé» sur le terrain.

Le Ministère de la justice et les deux premiers syndicats de la profession ont conclu un projet d'accord dans la nuit de mercredi à hier. Le texte vise à améliorer les conditions de travail des surveillants dans les prisons françaises surpeuplées. Dans l'attente des réponses de l'ensemble des assemblées générales, aucune action de blocage n'aura lieu ce week-end. Mais une reprise dès lundi n'est pas exclue dans l'hypothèse où l'accord serait rejeté.

Les prisons françaises abritaient au 1er avril 63 351 détenus pour seulement 52 535 places disponibles, soit un taux de densité carcérale de 120%. Le gouvernement a promis en 2008 13 220 nouvelles places d'ici à 2012. Selon les syndicats pénitentiaires, dix surveillants se sont suicidés depuis le début de l'année, ainsi que 45 à 50 détenus. /ats-afp

Les gardiens de prison font la trêve