Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Les Etats-Unis font le forcing

19 févr. 2008, 12:00

La secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice a tenté hier de convaincre les rivaux kényans de la nécessité d'un «véritable partage du pouvoir» et d'une «grande coalition» de gouvernement pour sortir le pays de la crise. Les pourparlers de paix reprennent aujourd'hui à Nairobi.

Condoleezza Rice a ensuite rencontré le médiateur de l'Union africaine, Kofi Annan, qui défend lui aussi l'idée d'une «grande coalition». A l'issue de leur entretien, Condoleezza Rice a déclaré qu'elle entendait faire savoir au président kényan Mwai Kibaki et à son rival Raila Odinga «combien il est important qu'ils atteignent désormais la dernière étape», c'est-à-dire un accord de gouvernance et une solution politique à la crise.

Les violences politico-ethniques ont fait plus de 1000 morts et environ 300 000 déplacés dans le pays, où un calme relatif est revenu depuis une dizaine de jours. / ats-afp-reuters

Votre publicité ici avec IMPACT_medias