Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Les drames actuels pourraient trouver leur origine en 1991

Le terrorisme sanglant qui secoue le monde depuis 2001 s’enracine dans certaines politiques américaines.

16 nov. 2015, 01:07

En France, en Turquie, au Liban, le calendrier de 2015 se scande aussi au rythme démentiel des attentats. Selon les lieux où ils se produisent, le fracas des bombes ne s’amplifie pas toujours du même écho. Mais cette dynamique de folie apparaît aussi comme l’écume sanglante de courants profonds qui agitent un monde que l’imbrication toujours plus forte des conflits de haute ou de basse intensité et des crises économiques reconstruit dans la douleur et l’incertitude.

Pour certains cette recomposition a commencé par la chute de l’URSS qui devait signifier l’avènement du triomphe de la démocratie. Mais 1991, c’est aussi l’année de la première du Golfe, quand Saddam Hussein en appelait à la «mère de toutes les batailles».

Grand Moyen-Orient

Et près de 25 ans plus tard, force et de constater qu’elle portait bien son nom cette opération baptisée «Tempête du désert». Car il a fallu deux guerres du Golfe,...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias