Réservé aux abonnés

Le Yémen rejette le plan de paix iranien

Le gouvernement du président yéménite, ainsi que l'Arabie saoudite accusent l'Iran d'intervenir dans les affaires du pays dans le cadre d'une stratégie d'expansion régionale.

20 avr. 2015, 00:01
data_art_9042590.jpg

Le gouvernement yéménite a rejeté un plan de paix en quatre points présenté vendredi par l'Iran aux Nations Unies pour mettre fin à la guerre au Yémen. Sur le terrain, les combats se sont poursuivis ce week-end, faisant à nouveau des dizaines de morts.

Le plan de paix proposé par Téhéran appelle à une fin immédiate des hostilités, y compris l'arrêt des offensives militaires étrangères, à une assistance humanitaire, à la reprise d'un dialogue national élargi et à la "constitution d'un gouvernement d'union nationale inclusif."

"Le but de cette initiative est seulement une manoeuvre politique" ,...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois