Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Le Texas songe à la sécession

L'idée de la séparation démange le plus grand Etat continental de l'Union. Une pétition sera remise demain au président Obama. Reportage.

08 déc. 2012, 00:01
data_art_6636638.jpg

Le mouvement pour l'indépendance du Texas reste minoritaire, mais il fait école dans une bonne partie des Etats-Unis. Le président américain Barack Obama doit se prononcer, demain, sur une pétition qui a recueilli près de 120 000 signatures.

A Nederland, extrême sud-est du Texas, "l'Etat de l'étoile solitaire" (Lone Star State) ressemble déjà à la Louisiane avec ses bayous, ses marécages, ses parcs à alligators et ses bourgs aux noms français (Beaumont, Mont Belvieu). Lorsqu'on allume la radio, une station sur trois est religieuse ou mexicaine. C'est dans cet improbable confin que le mouvement sécessionniste est né. " Je n'aime vraiment pas ce mot ", déclare d'emblée Daniel Miller, 39 ans, fondateur et président de Texas Nationalist, l'organisation qui travaille à détacher le Texas de l'Union. " Je préfère parler d'indépendance. Parle-t-on de sécession de l'Ecosse ou de la Catalogne? Non. "

Depuis quelques mois, le grand et ventripotent Daniel...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias