Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Le sport sous haute surveillance

Les attentats en Catalogne jettent une ombre lugubre sur la Liga et la Vuelta.

19 août 2017, 01:13
DATA_ART_11436895

Endeuillé par les attentats en Catalogne, le sport espagnol tente dans la douleur de garder le cap. Mais les questions de sécurité affleurent alors que débutent ce week-end deux événements sportifs planétaires, le championnat d’Espagne de football et le Tour d’Espagne cycliste.

Après trois mois de trêve estivale, la Liga reprend ses droits avec dix matches de première division répartis entre hier et lundi. Ce qui suppose des milliers de policiers et d’agents de sécurité mobilisés à l’intérieur des stades d’Espagne et aux alentours.

Quant à la Vuelta (19 août - 10 septembre), elle s’élance aujourd’hui de Nîmes, dans le sud de la France, et pénétrera sur le sol espagnol mardi pour une arrivée d’étape à Tarragone, en Catalogne. Avec des dizaines de milliers de spectateurs attendus.

Le foot pas reporté

La police catalane a d’ailleurs bien résumé l’enjeu. «Ce n’est pas le moment d’effectuer des rassemblements de manière isolée,...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias