Réservé aux abonnés

Le retour en force de Sebastian Kurz

Les anciens alliés du FPÖ (extrême droite) du chancelier sortant subissent à l’inverse un cuisant revers.
30 sept. 2019, 00:01
DATA_ART_13101608

Sebastian Kurz, l’homme pressé de la politique autrichienne, apparaît comme le grand gagnant des élections législatives, et ceci au détriment de son alliée d’hier, l’extrême droite, dans un scrutin marqué, par ailleurs, par la forte poussée des Verts.

Quatre mois après avoir été renversé par le Parlement, l’ex-chancelier est en passe de remonter, revigoré, sur la plus haute marche du pouvoir, avec l’embarras du choix pour former une coalition de gouvernement, promettant de difficiles négociations. Selon les premiers sondages sortis des urnes, l’ex-chef du gouvernement à la tête du parti conserv...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois