Le républicain Todd Akin refuse de retirer sa candidature

Après ses déclarations déplacées sur le viol et l'avortement, l'élu républicain Todd Akin a été invité à retirer sa candidature au Sénat par Mitt Romney. Il refuse.

22 août 2012, 07:03
L'élu républicain du Missouri Todd Akin, sous le feu des critiques pour ses déclarations sur le viol et l'avortement, a maintenu mardi sa candidature au Sénat. Cela, malgré l'appel contraire de Mitt Romney, candidat républicain à la présidentielle.

L'élu républicain du Missouri Todd Akin, sous le feu des critiques pour ses déclarations sur le viol et l'avortement, a maintenu mardi sa candidature au Sénat. Cela, malgré l'appel contraire de Mitt Romney, candidat républicain à la présidentielle.

L'élu du Missouri à la Chambre des représentants a soulevé un tollé aux Etats-Unis en déclarant dimanche sur une chaîne de télévision que les femmes possédaient des défenses biologiques leur permettant de ne pas tomber enceintes en cas de "viol véritable".

Cette déclaration, qui a suscité l'indignation dans le camp démocrate mais aussi chez les républicains, a relancé le débat sur l'avortement, toujours vif aux Etats-Unis, à moins de trois mois de l'élection présidentielle du 6 novembre.

 



Se rangeant derrière le feu nourri des critiques, Mitt Romney a appelé mardi l'élu du Missouri à retirer sa candidature. "Aujourd'hui, ses amis du Missouri l'ont exhorté à s'effacer et je crois qu'il devrait écouter leur conseil et se retirer de la course au Sénat", a dit Romney.

Photo d'un foetus

Mais Akin n'a pas jugé bon de suivre son conseil. S'il a présenté ses excuses dans la journée, soulignant que le viol "est un acte diabolique" et qu'il avait "utilisé de mauvais mots de mauvaise manière" pour s'exprimer, il n'en a pas moins maintenu sa candidature au Sénat.

Redoublant d'activité pour compenser les dons perdus par la sortie de leur champion, l'équipe de campagne de Todd Akin a mis en ligne mardi un nouveau site internet sur lequel on peut lire: "Je suis pro-vie et je soutiens Todd Akin".

La photo d'un foetus est apparue brièvement avec celle de son opposante démocrate dans le Missouri aux côtés de Barack Obama, mais l'image du foetus a été retirée.

Selon la loi électorale du Missouri, Akin avait jusqu'à 17h00 heure locale (00h00 en Suisse) pour retirer sa candidature à l'élection du 6 novembre. Une décision de justice peut néanmoins encore intervenir jusqu'au 25 septembre pour invalider sa candidature.