Réservé aux abonnés

Le renforcement des mesures d'accompagnement est gelé

Le Conseil fédéral a décidé de reporter, avec l'appui des partenaires sociaux, son projet de durcir les mesures d'accompagnement.

02 avr. 2015, 00:01
data_art_8994598.jpg

Philippe Castella

Il n'y a nul besoin, pour l'instant, d'améliorer la protection des travailleurs contre la sous-enchère salariale. Fort de cette conviction, le Conseil fédéral a décidé, hier, de geler le renforcement prévu des mesures d'accompagnement à la libre circulation des personnes.

"C'est la voie du bon sens", commente Johann Schneider-Ammann. Le ministre de l'Economie ajoute que ce gel a obtenu l'appui des partenaires sociaux, patronat et syndicats, lors d'une récente table ronde. Selon le libéral-radical, rien ne sert de faire une révision à la va-vite, alors qu'il faudra probableme...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois