Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Le pays pourrait fabriquer dix bombes au plutonium

12 janv. 2017, 00:42
DATA_ART_10837103

Obnubilée par le développement de ses armes nucléaires, la Corée du Nord n’a pas fini d’inquiéter ses voisins asiatiques, mais aussi les États-Unis, sa principale cible. Alors que le régime de type stalinien a prévenu, il y a 10 jours, de l’imminence d’un test de missile intercontinental, il est désormais en possession de suffisamment de plutonium de qualité militaire pour fabriquer dix bombes nucléaires, a insisté hier le ministère sud-coréen de la Défense.

Selon Séoul, Pyongyang a vraisemblablement accumulé 50 kilogrammes de cet élément à la fin 2016, contre 40 kilogrammes il y a huit ans.

Bouchées doubles

En juin, l’institut pour la science et la sécurité internationale, basé à Washington, avait jugé que la Corée du Nord disposait potentiellement de 21 bombes nucléaires, en totalisant celles à base d’uranium et de plutonium.

Même s’il est difficile de juger du niveau d’avancement des recherches scientifiques, la menace doit être d’autant...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias