Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Le parti au pouvoir échappe au couperet

01 août 2008, 12:00

La Cour constitutionnelle turque a rejeté hier une demande d?interdiction du Parti de la justice et du développement, au pouvoir depuis 2002 (ici le premier ministre Erdogan). Mais ell a décidé de priver ce parti, accusé d?«activités antilaïques», d?une partie de son financement public. Cette décision intervient dans une atmosphère de tensions exacerbées par un double attentat dimanche à Istanbul. /ats

Votre publicité ici avec IMPACT_medias