Le ministre de l'intérieur veut stopper UberPOP

Scènes de guérilla, paralysie du trafic sur le périphérique parisien... Le ministre de l'intérieur français Bernard Cazeneuve a demandé aux préfets d'interdire l'activité d'UberPOP.
07 août 2015, 15:34
Le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

Le ministre français de l'intérieur Bernard Cazeneuve a demandé jeudi au préfet de police de Paris d'interdire l'activité d'UberPOP. Ces véhicules clandestins sont considérés comme une concurrence déloyale par les chauffeurs de taxi qui manifestent dans tout le pays.

M. Cazeneuve a pris sa décision "compte tenu des troubles graves à l'ordre public et du développement de cette activité illégale", a-t-il expliqué devant al presse.

Il a aussi demandé à l'ensemble des préfets de saisir les procureurs de la République pour qu'ils appliquent la "plus grande fermeté" à la répression des infractions aux règles sociales et fiscales constatées de la part de la société américaine Uber avec UberPOP.

Le mouvement des chauffeurs de taxi contre les véhicules clandestins qui utilisent UberPOP pour des activités payantes de transport de passagers a été marqué jeudi par plusieurs incidents violents, notamment à Paris.