Le Malawi interdit les mariages d'enfants

Le Malawi vient de signer une loi le mariage des jeunes de moins de 18 ans. Des fillettes âgées de neuf ou dix ans y sont mariées de force, même si l'âge légal du mariage était auparavant fixé à 16 ans.

15 avr. 2015, 18:41
Les familles préfèrent marier leur fille mineure pour qu'elle abandonne l'école, payante.

Le président du Malawi, Peter Mutharika, a signé une loi interdisant le mariage des jeunes de moins de 18 ans, deux mois après son adoption par les députés, a annoncé mercredi le Parlement. Le nouveau texte prévoit une peine de dix ans d'emprisonnement en cas d'infraction à cette disposition dans ce petit pays d'Afrique australe.

"A 18 ans, une fille est assez grande pour faire son propre choix", avait estimé la ministre du Genre Patricia Kaliati, au moment de l'adoption de la loi au Parlement.

Selon les militants des droits de l'Homme, le Malawi a l'un des taux les plus élevés au monde de mariage précoce. Des fillettes âgées de neuf ou dix ans y sont mariées de force, même si l'âge légal du mariage était auparavant fixé à 16 ans.

Cette mesure, qui fait débat depuis 2001, survient suite à une active campagne de groupes malawites et étrangers de défense des droits humains contre cette pratique qui "piège les filles, leurs familles et leurs communautés dans un cycle intergénérationnel de pauvreté".

Les familles préfèrent marier leur fille mineure pour qu'elle abandonne l'école, payante. La moitié des 15 millions d'habitants au Malawi vit sous le seuil de pauvreté.