Réservé aux abonnés

Le Kenya passe des fêtes de Pâques en deuil

La majorité chrétienne endeuillée par la tuerie d'étudiants de l'université de Garissa.

07 avr. 2015, 00:01
data_art_9001683.jpg

La majorité chrétienne du Kenya fêtait Pâques hier, endeuillée par le massacre d'étudiants de l'université de Garissa commis par un commando islamiste des shebab. L'un des assaillants a été identifié comme un jeune Kényan diplômé. L'aviation militaire kényane a bombardé hier deux camps des shebab en Somalie. Un deuil national de trois jours a commencé dimanche à la mémoire des 148 victimes, dont 142 étudiants, en majorité chrétiens. Les drapeaux étaient en berne, au lendemain de l'appel à l'unité entre communautés chrétienne et musulmane lancé par le président Uhuru Kenyatta.

"Notre colère jus...