Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Le ferry Norman Atlantic a été remorqué vers le port de Brindisi

Le ferry Norman Atlantic, victime d'un incendie dimanche en mer Adriatique, était remorqué vendredi vers le port de Brindisi en Italie.

02 janv. 2015, 12:06
epa04544773 The stricken Norman Atlantic ferry is pulled by tug boats as it arrives at Brindisi natural habour in Brindisi, Italy, 02 January 2014. Italian prosecutor Giuseppe Volpe has said he fears that as many as 98 people have not been accounted for after the deadly fire on 28 December, and dozens more dead may be found inside the ferry once it is fully examined in port. The Norman Atlantic was disabled when the fire erupted near the Greek island of Corfu. It was en route to the northern Italian port of Ancona from the Greek port of Patras.  EPA/BIAGIO CLAUDIO LONGO

Des remorqueurs ont dirigé vendredi vers le port de Brindisi, dans le sud de l'Italie, le ferry Norman Atlantic. Le bateau a été victime d'un incendie dimanche alors qu'il assurait une liaison entre Patras en Grèce et Ancône.

Le dernier bilan de la catastrophe fait état d'au moins 11 morts. Il a fallu aux équipes de secours grecques et italiennes 36 heures pour évacuer 477 passagers et membres d'équipage du navire, les hélicoptères étant gênés dans leur intervention par la violence du vent.

Le ferry, qui gîte de tribord, est maintenu pour le moment au large du port de Brindisi, le temps que les autorités décident à quel endroit lui permettre de mouiller.

Le nombre de disparus varie. La garde-côte grecque parlait jeudi de 18 personnes manquantes, tandis que Giuseppe Volpe, le procureur italien chargé de l'enquête sur la cause de l'incendie, déclarait que leur nombre s'élevait peut-être à 98.

Le Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE) a fait état de la présence à bord de sept Suisses et de sept étrangers résidant en Suisse. La plupart sont rentrés chez eux, sauf un dont on est encore sans nouvelles, a précisé le DFAE jeudi soir.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias