Le drame humanitaire s'aggrave

21 janv. 2010, 16:18

Les Nations unies ont exprimé mercredi leur inquiétude devant la dégradation du système de santé dans la bande de Gaza provoquée par le blocus israélien. Le strict blocus israélien de Gaza, en place depuis juin 2007, empêche chaque mois des centaines de patients gazaouis de quitter l'enclave palestinienne pour recevoir des traitements réguliers. Israël autorise toutefois certains cas urgents pour des motifs humanitaires. Les agences rappellent que 15 des 27 hôpitaux du territoire et 43 de ses 110 dispensaires ont été endommagés par l'armée israélienne lors de son offensive de décembre 2008-janvier 2009, qui a fait quelque 1400 tués parmi la population palestinienne. Les dégâts infligés à ces infrastructures ne peuvent être réparés tant que persiste le blocus israélien, soulignent-elles aussi. /ats-afp