Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Le divorce au prix fort

15 avr. 2007, 12:00

Dans le monde des célébrités, le divorce se paie au prix fort, très fort même, selon un classement des séparations les plus chères du monde établi hier par le magazine américain «Forbes». Pour le chanteur britannique des ex-Beatles, Paul McCartney, le prix à payer cette année pour mettre fin à cinq ans d'union avec Heather Mills s'est élevé à 60 millions de dollars. Une paille toutefois à côté des divorces du joueur de basket Michael Jordan et du chanteur Neil Diamond, qui devraient payer chacun une fortune estimée à 150 millions de dollars.

Michael Jordan, la star de la NBA, n'a pas encore définitivement signé l'acte de séparation d'avec Juanita Vanoy Jordan, épousée en 1989. Mais «Forbes» juge déjà que ce divorce lui en coûtera plus de 150 millions de dollars, moins de la moitié toutefois des gains - estimés à 350 millions de dollars - qu'il a réalisés pendant leur mariage. Le magazine croit savoir qu'il s'agira du divorce le plus cher de tous les temps.

Quant à l'autre tête de liste, Neil Diamond, qui détient actuellement le record, il a payé 150 millions de dollars pour mettre fin en 1994 à 25 ans d'union avec Marcia Murphey. Soit la moitié de la fortune du chanteur, qui a admis qu'«elle les valait bien», ajoute «Forbes». / ats-afp

Votre publicité ici avec IMPACT_medias