Le chef du groupe djihadiste Ajnad Misr abattu en Egypte

Le leader du groupe djihadiste Ajnad Misr a été abattu par les forces de sécurité égyptienne dans la banlieue sud du Caire.

06 avr. 2015, 08:32
Egyptian security forces block traffic after several bombs were found near Al-Azhar University, Thursday, Feb. 26, 2015.  The bombs were later dismantled by the bomb squad. A series of blasts in Cairo on Thursday killed one person and wounded several, Egyptian security officials said, the latest in a wave of attacks using homemade explosives that authorities blame on Islamist militants.(AP Photo/Ibrahem Ezzat, El Shorouk Newspaper) EGYPT OUT

Les forces de sécurité égyptiennes ont abattu le chef du groupe djihadiste Ajnad Misr qui a revendiqué plusieurs attaques meurtrières contre des policiers, a annoncé le ministère de l'Intérieur dimanche dans un communiqué. Ajnad Misr (les soldats de l'Egypte, en arabe) n'a pas confirmé dans l'immédiat.

Selon le ministère, Hamman Mohamed Attiyah a été tué lors d'une descente des forces de sécurité dans un appartement de la banlieue sud du Caire, où il s'était réfugié. Il a ouvert le feu sur les forces de l'ordre avant d'être abattu, ont ajouté les autorités, sans préciser la date de sa mort.

Un fusil automatique, un pistolet, quatre bombes et 18 engins explosifs en cours de fabrication ont été retrouvés à l'intérieur de l'appartement, selon le ministère.

Cette annonce survient quelques heures après la revendication par Ajnad Misr d'une attaque à la bombe ayant tué dimanche un policier dans le centre de la capitale égyptienne.

Selon le communiqué, Hamman Mohamed Attiyah aurait dans un premier temps appartenu au groupe Ansar Beït al-Maqdess - un groupe de djihadistes ayant récemment fait allégeance à groupe Etat islamique (EI) -, avant de faire sécession et de fonder Ajnad Misr en 2013. Ajnad Misr est "accusé d'avoir mené 26 attaques" meurtrières contre la police, en particulier au Caire, selon le ministère.