Le boss du Daily Express offre plus d'un million de francs à l'Ukip

C'est un cadeau inhabituel. Richard Desmond, magnat de la presse Outre-Manche a fait un don au patron du parti d'extrême droite Ukip Nigel Farage. 1,5 million francs, un cadeau en guise d'encouragement à voir le parti europhobe secouer les deux partis installés, le parti conservateur de David Cameron et le parti travailliste d'Ed Miliband à trois semaines des législatives.

17 avr. 2015, 11:32
Nigel Farage du parti Ukip à l'occasion d'un meeting de campagne pour les législatives du 7 mai au Royaume-Uni.

Le magnat britannique des médias Richard Desmond a fait un don d'un million et demi de francs à l'Ukip, le parti anti-immigration et europhobe. Ce "cadeau" survient à moins de trois semaines des élections législatives au Royaume-Uni.

L'homme d'affaires dévoile la nouvelle en s'affichant au côté du patron de l'Ukip Nigel Farage en une du tabloïd "Daily Express", l'une des publications éditées par Northern and Shell, le groupe de M. Desmond. Il avait déjà offert l'an dernier 300'000 livres à l'Ukip, dont le "Daily Express" soutient régulièrement les positions eurosceptiques.

"Parti pas dirigé par les élites"

Ces dons sont destinés à "secouer l'establishment", déclare M. Desmond dans le journal. "Je crois fermement en l'Ukip. C'est un parti pour les vrais bons Britanniques. Il n'est pas dirigé par les élites", dit-il. Il espère ainsi "donner aux gens l'envie d'aller voter".

Vainqueur des élections européennes en 2014, l'Ukip peut au mieux escompter un à cinq députés (sur 650) dans le prochain parlement, selon les sondages.

Le "Daily Express" est un quotidien tirant à environ 500'000 exemplaires, au ton parfois sulfureux, spécialisé dans l'actualité des célébrités du sport, des médias et de la politique Northern and Shell publie également le journal Daily Star et les revues "OK!" et "New!".