Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Le banco de Boris Johnson

L’accord avec l’Union européenne sur le Brexit sera au cœur des élections anticipées de jeudi.

09 déc. 2019, 00:01
DATA_ART_13244358

Ce sera le cadeau de Noël de Boris Johnson. Si son parti emporte la majorité de sièges, jeudi prochain lors des législatives anticipées, le premier ministre a promis de faire adopter l’accord de divorce conclu en octobre avec l’Union européenne avant la fin de l’année (le Brexit ayant été reporté au 31 janvier).

Selon les sondages, le Parti conservateur tient, en effet, la corde (environ 40% des intentions de vote), devant le Parti travailliste (environ 30%), les libéraux-démocrates (15%), loin devant les autres partis à moins de 5% (Brexit Party, SNP, Verts). L’éclairage de Pauline Schnapper, politologue spécialiste des institutions britanniques et professeure à l’Université Sorbonne Nouvelle (Paris 3).

Boris Johnson a focalisé sa campagne sur l’approbation de son accord de Brexit avec l’UE. Pour autant, est-ce que ces élections seront un référendum sur cet accord?

Effectivement, on a beaucoup identifié ces élections avec cet accord obtenu par Johnson,...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias