Réservé aux abonnés

L’Amazonie pourrait perdre son protecteur

La Norvège a menacé de suspendre ses généreux paiements.

24 juin 2017, 01:49

La forêt amazonienne brésilienne, «poumon de la planète», risque de perdre le plus généreux de ses protecteurs internationaux, la Norvège. La déforestation continue de s’accélérer malgré les promesses du Brésil. Le pays scandinave a prévenu, hier, que ses paiements au Brésil seraient divisés par deux en 2017 par rapport aux 850 millions de couronnes (97 millions de francs) versés en 2016. Et qu’ils pourraient même tomber à zéro à l’avenir... «J’ai aujourd’hui exprimé mon inquiétude quant au fait que la déforestation au Brésil a sensiblement augmenté», a déclaré la première ...