Réservé aux abonnés

La très amère victoire islamiste d’Ennahdha

Le parti est arrivé premier aux législatives de dimanche, selon les sondages. Mais aucune majorité ne semble se dégager.
08 oct. 2019, 00:01
DATA_ART_13117667

Pour Ennahdha, cette victoire est un cadeau empoisonné. Selon les sondages sortis des urnes, le parti islamiste aurait remporté le scrutin législatif de dimanche, avec 17 ou 18%, ce qui lui accorderait entre 40 et 45 sièges sur les 217 que compte l’Assemblée des représentants du peuple, le parlement monocaméral tunisien.

Le parti arrivé en tête aux législatives ayant deux mois pour former une majorité, Ennahdha va donc suer sang et eau pour atteindre la barre des 109 députés, qui paraît bien haute pour elle. Ses diverses tentatives se dérouleront sous le regard goguenard de ses ennemis, et celu...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois