La Suisse veut persévérer

10 avr. 2008, 12:00

La Suisse ne se laisse pas décourager par l'échec de la mission humanitaire en Colombie, a affirmé hier l'ambassadeur Thomas Greminger interrogé au Club Suisse de la presse, à Genève. Berne va poursuivre son engagement. L'ambassadeur Greminger a expliqué que les trois pays, la France, l'Espagne et la Suisse, avaient décidé il y a une semaine d'organiser la mission humanitaire «suite aux informations fournies par les Farc sur l'état de santé d'Ingrid Betancourt». Il a affirmé ne pas être en mesure d'évaluer l'état de santé d'Ingrid Betancourt.

Interrogé sur la médiatisation de l'opération, Thomas Greminger a reconnu que la Suisse aurait préféré «beaucoup plus de discrétion dans le contexte de cette mission».

Se refusant à désigner la France, l'ambassadeur a ajouté que «sans blâmer personne, tout ce bruit n'a pas été très utile pour obtenir un accord humanitaire». / ats-afp-reuters