Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

La succession de Giorgio Napolitano est ouverte

Le président de 89 ans a démissionné hier matin. Il avait pris ses fonctions en 2006.

15 janv. 2015, 00:01

Le président italien Giorgio Napolitano a démissionné hier, à 89 ans. Pendant près d'une décennie, il a été un garant de stabilité.

Elu en 2006 et très respecté dans le pays, Giorgio Napolitano avait été réélu en 2013, faute d'accord entre les partis sur un successeur. Il n'avait toutefois jamais fait mystère de son intention de quitter sa fonction bien avant la fin du septennat, en raison de son grand âge et de sa santé.

Plusieurs tours de scrutin

Une majorité des deux tiers des 1009 "grands électeurs" - députés, sénateurs et 58 représentants des régions - est requise pour être élu lors des trois premiers tours, puis la majorité simple à partir du quatrième tour. Le premier tour aura lieu le 29 janvier, dès 15 heures.

Le Parti démocrate du chef du gouvernement, Matteo Renzi, dispose d'un minimum de 415 sénateurs et députés, auxquels s'ajoutent plusieurs dizaines d'alliés. Mais...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias