Votre publicité ici avec IMPACT_medias

La Russie célèbre l'armistice en grande pompe

La Russie a célébré ce jeudi l'armistice et la capitulation allemande de 1945. Un défilé militaire et un discours au ton guerrier et empreint de patriotisme du président Vladimir Poutine ont animé la place Rouge de Moscou.

09 mai 2013, 09:58
Plusieurs vétérans soviétiques étaient présents sur la place Rouge.

25 millions de morts, soit la plus lourde perte de la Seconde guerre mondiale. La Russie a commémoré jeudi la victoire de 1945 sur le régime nazi avec un défilé de plus de 11'000 militaires sur la place Rouge à Moscou, sous l'oeil du président Vladimir Poutine.

Des camions militaires transportant des lanceurs de missiles stratégiques et autres armements ont défilé dans le coeur de la capitale russe pour marquer la fin de la deuxième guerre mondiale célébrée le 9 mai, avec un jour de retard sur l'armistice, dans l'ex-URSS pour des raisons de décalage horaire. L'acte de capitulation ayant été signé tard le soir du 8 mai à Berlin, il était déjà le 9 mai à l'heure de Moscou.

La Russie, "garante de la paix"

 

Le ton est guerrier et clairement patriote. "Nous nous souviendrons toujours que c'est précisément la Russie, l'Union soviétique, qui a fait échouer les projets odieux, sanglants des nazis, et les a empêchés de contrôler le monde", a déclaré Vladimir Poutine dans une brève allocution.

 

"Nos soldats ont sauvegardé la liberté et l'indépendance en défendant avec abnégation leur patrie, libérant l'Europe et remportant une victoire dont la grandeur restera dans les mémoires pendant des siècles", a-t-il ajouté.

Le président ruse a aussi soutenu que la Russie était garante d'une paix mondiale. "Nous faisons tout pour que personne ne puisse plus déclencher une guerre nulle part. Nous faisons tout pour renforcer la sécurité sur la planète."

Votre publicité ici avec IMPACT_medias