Réservé aux abonnés

La prise d’otages de collégiens secoue l’Italie

Un chauffeur d’origine sénégalaise a détourné son bus pour dénoncer le sort des migrants. Un drame a été évité de justesse.

22 mars 2019, 00:01
DATA_ART_12739933

Une spectaculaire prise d’otages de 51 collégiens par un immigré naturalisé et parfaitement intégré depuis plus de quinze ans, pour protester contre la politique migratoire de Rome, a plongé les Italiens dans une forme de peur. Le drame, évité de justesse a également relancé les propositions du gouvernement pour un renforcement de la sécurité intérieure face à de «nouvelles menaces».

Mercredi, à 10h30, un bus scolaire ramasse 51 enfants à la sortie du stade pour les ramener au collège de Crema, à l’est de Milan. Au lieu de cela, le chauffeur, un Italien d’origine sénégalaise de 46 ans, bloque l...