La police italienne a retrouvé des objets volés en Suisse pour trois millions

Des objets de grande valeur volés en Suisse pour un montant total de trois millions ont été découverts par la police italienne.
22 déc. 2014, 17:01
Les biens volés ont été retrouvés à Pérouse, en Italie.

La police italienne a retrouvé des objets de grande valeur volés en Suisse pour un montant total de 3,6 millions de francs. Ces meubles d'antiquités et oeuvres d'artistes célèbres avaient été dérobés en avril dernier dans la maison genevoise de l'ancien président de Rolex, André Heiniger, décédé en mars 2013.

L'opération a eu lieu le week-end dernier à Pérouse en Ombrie et à Monza en Lombardie, avec la collaboration de la police genevoise, a indiqué lundi l'agence de presse italienne ANSA.

Après le cambriolage du printemps dernier, les autorités suisses avaient pu mettre la main sur trois voleurs présumés, dont deux Italiens, ajoute ANSA. Selon la police italienne, deux autres personnes, des entrepreneurs de la région de Pérouse, avaient été chargées de récupérer et cacher les marchandises, avant de les revendre sur le marché noir.

Picasso, Dali et Wahrol

A la suite d'un mandat d'arrêt international, les deux entrepreneurs italiens ont été arrêtés pour recel de biens. Les enquêteurs ont découvert chez eux la plupart des vieux meubles et oeuvres d'art dérobés. Le reste a été retrouvé et confisqué à Monza.

Parmi les peintures figuraient des tableaux de Pablo Picasso, Bernard Buffet et Shi Xinning, une lithographie de Salvador Dali et une sérigraphie d'Andy Warhol, a souligné la police de Pérouse. Du mobilier d'époque, des tapis, des vases chinois, des verres précieux et des cigares se trouvaient également parmi les éléments volés. Tous les objets seront rendus aux héritiers de l'ex-directeur de Rolex, André Heiniger.