La nouvelle cabriole de Thomas Lüthi

Jerez est bien un circuit maudit pour Thomas Lüthi. Le Bernois a connu l'élimination pour la cinquième fois lors de ses cinq dernières participations à ce Grand Prix d'Espagne. Il a été victime d'une cabriole spectaculaire dans la course des 250 cmc alors que le podium était en vue. En 125 cmc, le Bernois Dominique Aegerter a pris un très bon 8e rang.

31 mars 2008, 12:00

Placé en première ligne sur la grille, Lüthi s'est d'emblée porté en 2e position au guidon de son Aprilia. Il a ensuite paru mener une course d'attente, se laissant peu à peu glisser jusqu'en 7e position, mais jamais loin du 3e. Puis le Bernois a amorcé une belle remontée dans la deuxième partie de course.

Mais à quatre tours de la fin, alors que la lutte faisait rage avec Kallio, la roue avant de la moto de Lüthi s'est dérobée, entraînant le Bernois dans une folle cabriole très acrobatique. Sa tête a heurté le bitume, mais Lüthi s'est relevé quasi immédiatement pour frapper du poing sur la piste. Il y avait de quoi être dépité, car il a laissé échapper dans l'aventure un premier podium dans la catégorie (il compte quatre quatrièmes places), et peut-être même une première victoire.

En effet, dans le dernier tour, Simoncelli éperonnait de l'arrière la moto de Bautista soudain très poussive. Les deux pilotes finissaient dans le décor, laissant Kallio s'emparer d'une première place inespérée. Le Finlandais a glané ainsi la 10e victoire de sa carrière, la 3e en quart de litre.

Lüthi s'en est plutôt bien tiré. Le premier diagnostic faisait état de contusions aux hanches et de douleurs au dos, mais aucune fracture. La participation de l'Emmentalois au GP du Portugal dans 15 jours n'est pas remise en cause.

«Cette chute est très clairement de ma faute», a reconnu Lüthi. L'Emmentalois est entré trop vite dans le virage fatal avant d'être légèrement déporté à la sortie de celui-ci. «Ma moto m'a alors échappé.» Son mentor Daniel Epp ne lui en voulait pas: «Dans une telle situation, il est normal d'être à la limite», a-t-il dit.

Considéré en ouverture de saison comme un des favoris de la catégorie, Lüthi commence à être sous pression après sa 15e place au Qatar début mars, où il avait été pénalisé pour avoir volé le départ. A Jerez, le meilleur résultat de Lüthi reste une 12e place en 2003, dans la catégorie inférieure.

La course des 125 cmc a réservé une belle surprise avec la 8e place de Dominique Aegerter. Le Bernois de 17 ans décroche ainsi le premier «top 10» de sa carrière. Il a parfaitement et très patiemment géré sa course au sein d'un petit groupe de trois, avec ses coéquipiers de Derbi Mike di Meglio (Fr) et Scott Redding (GB).

Le Zurichois Randy Krummenacher, victime d'un éclatement de la rate lors d'une chute à VTT le lundi de Pâques, lésion diagnostiquée quatre jours plus tard seulement, n'était pas au départ. Il doit être rapatrié d'Espagne aujourd'hui par la REGA. Encore très affaibli après son opération qui a duré deux heures à l'hôpital de Sanlucar, le Zurichois a perdu deux litres de sang. Il compte être de retour pour le GP de Chine début mai. / si

GP d?Espagne - Jerez. 125 cmc (23 tours à 4,423 km = 101,729 km): 1. Corsi (It), Aprilia, 41?46??100 (146,133 km/h). 2. Terol (Esp), Aprilia, à 3??206. 3. Smith (GB), Aprilia, à 4??986. Puis: 8. Aegerter (S), Derbi, à 23??002. 35 partants, 26 classés. Pas au départ: Krummenacher (S), KTM (blessé). Championnat du monde (2/17): 1. Corsi 34. 2. Bradl 29. 3. Terol 26. Puis: 14. Aegerter 8. 250 cmc (26 tours = 114,998 km): 1. Kallio (Fin), KTM, 45?27??908 (151,762 km/h). 2. Pasini (It), Aprilia, à 4??277. 3. Takahashi (Jap), Honda, à 4??287. 23 partants, 16 classés; éliminé, notamment: Lüthi (S), Aprilia (22e tour, chute). Championnat du monde (2/17): 1. Pasini 45. 2. Kallio 41. 3. Barbera 31. Puis: 19. Lüthi 1. MotoGP (27 tours = 119,421 km): 1. Pedrosa (Esp), Honda, 45?35??121 (157,183 km/h). 2. Rossi (It), Yamaha, à 2??883. 3. Lorenzo (Esp), Yamaha, à 4,339. 4. Hayden (EU), Honda, à 10??142. 5. Capirossi (It), Suzuki, à 27??524. 18 partants, 16 classés. Championnat du monde (2/18): 1. Pedrosa 41. 2. Lorenzo 36. 3. Rossi 31. 4. Stoner 30. 5. Andrea Dovizioso (It), Honda, 21.