La Maison-Blanche demande 29 milliards d'aide après le passage des ouragans

Le gouvernement américain est sur le point de demander au congrès des Etats-Unis 29 milliards de dollars pour les dégâts causés par plusieurs ouragans durant les derniers mois. Cette somme est destinée aux régions de Porto Rico, du Texas et de la Floride. Deux semaines après le passage de l'ouragan Maria à Porto Rico, la population de l'île souffre toujours de l'absence prolongée d'électricité et du manque d'eau potable.
04 oct. 2017, 07:39
L'absence prolongée d'électricité et le manque d'eau potable exaspèrent la population de Porto Rico, deux semaines après le passage de l'ouragan.

Le gouvernement américain s'apprête à demander au congrès des Etats-Unis une aide totale de 29 milliards de dollars en faveur de Porto Rico, du Texas et de la Floride, sinistrés après le passage de plusieurs ouragans. La demande formelle est attendue dès mercredi.

L'enveloppe combinera près de 13 milliards de dollars pour l'aide aux victimes de catastrophes naturelles et 16 milliards de dollars pour des programmes d'assurances soutenus par l'Etat, a indiqué mardi un responsable de la Maison-Blanche.

Le bilan du passage de l'ouragan Maria à Porto Rico s'établit désormais à 34 morts, plus du double du précédent décompte, a annoncé mardi un porte-parole du gouverneur de l'île, Ricardo Rossello.

 

 

Trump minimise

Le cyclone d'une violence inédite en 90 ans sur le territoire américain est directement responsable de 19 décès, a précisé le directeur de la communication du gouverneur à Washington.

En visite sur l'île quelques heures plus tôt, le président américain Donald Trump a minimisé le bilan officiel, qui s'établissait alors à seize morts. "Seize vies, c'est beaucoup, mais, si l'on compare cela aux milliers de personnes tuées par d'autres ouragans, ce n'est pas franchement aussi grave", a-t-il lancé.

L'absence prolongée d'électricité et le manque d'eau potable exaspèrent la population de Porto Rico, deux semaines après le passage de l'ouragan.

 

>> À lire aussi: Ouragan Maria: Trump minimise le nombre de morts par rapport à ceux de Katrina