Réservé aux abonnés

La loi antiterroriste largement adoptée à l’Assemblée nationale

Le texte organise la sortie de l’état d’urgence, qui doit prendre fin le 1er novembre prochain.
04 oct. 2017, 00:14
French soldiers stand guard at the Montparnasse railway station, in Paris, Monday, Oct. 2, 2017. (AP Photo/Thibault Camus) France Security

C’est dans un contexte particulièrement pesant qu’a eu lieu, hier, le vote en première lecture de la loi antiterroriste à l’Assemblée nationale française. Dans l’après-midi, une minute de silence a été observée dans l’hémicycle, en mémoire des victimes des attaques de Las Vegas et de Marseille. Dimanche, deux jeunes filles avaient été poignardées à mort à la gare Saint-Charles, à Marseille. L’assaillant, qui a été abattu, avait crié «Allah akbar» au moment de son geste. L’enquête devrait en révéler davantage sur les motivations exactes de l’auteur de l’attaque, qui a été revendiquée par le gro...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois