Réservé aux abonnés 6

La France ne transigera pas sur la libre circulation

Le président français François Hollande a été reçu avec le protocole d'une visite d'Etat. Malgré les flonflons, la question européenne n'a pas été esquivée.

16 avr. 2015, 00:01
data_art_9031942.jpg

christiane imsand

Le président français François Hollande a beau souffrir d'une cote de popularité catastrophique, il a été accueilli avec chaleur, hier, par la communauté française de la ville de Berne, qui compte environ 800 personnes. Après les hymnes nationaux et les honneurs militaires rendus dans une atmosphère si estivale qu'un soldat s'est senti mal, il a savouré le moment en se livrant à un bref bain de foule. La présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga ne l'a pas lâché d'une semelle. Cela faisant trop longtemps que la Confédération attendait un tel événement. Il n'y avait p...