La croissance se poursuit

Le tourisme mondial a continué d'afficher une forte croissance en 2005, de 5,5%. Ce rythme devrait en gros se maintenir en 2006 si l'évolution de la grippe aviaire et du prix du pétrole ne l'en empêchent pas, estime l'Organisation mondiale du tourisme (OMT).

25 janv. 2006, 12:00

L'an passé, 808 millions de touristes internationaux ont été recensés, ce qui a dépassé «toutes les prévisions de l'OMT» en dépit «du terrorisme, des désastres naturels, des craintes pour la santé, de la hausse de prix du pétrole, ainsi que des incertitudes politiques et économiques», selon un bilan provisoire de l'OMT publié hier.

Les perspectives de croissance du tourisme mondial pour 2006 sont comprises dans une fourchette de 4 à 5%, à déclaré le secrétaire général de l'OMT, Francesco Frangialli. Elles dépendront notamment «de deux facteurs, l'évolution de la grippe aviaire et des prix du pétrole», a-t-il souligné.

La bonne santé de l'économie mondiale et le fait que «la multiplication des crises tend peut-être à atténuer leur impact» expliquent la performance de 2005, a estimé Francesco Frangialli lors d'une conférence de presse à Madrid, où est situé le siège de l'OMT. /ats-afp