La Cour suprême suédoise va examiner l'appel de Julian Assange

La Cour suprême suédoise va examiner l'appel du fondateur de WikiLeaks. Julian Assange demande l'annulation du mandat d'arrêt international émis par la Suède. L'australien, réfugié dans une ambassade à Londres redoute une extradition vers les Etats-Unis.

28 avr. 2015, 14:47
Julian Assange est toujours bloqué à l'ambassade d'Équateur à Londres.

La Cour suprême suédoise a annoncé mardi qu'elle allait examiner l'appel du fondateur de WikiLeaks, Julian Assange. Il demande l'annulation du mandat d'arrêt lancé contre lui pour viol et agression sexuelle en Suède.

Julian Assange, un Australien de 43 ans, s'est réfugié en juin 2012 à l'ambassade d'Equateur à Londres pour éviter son extradition vers la Suède. Ce pays veut l'entendre sur des accusations de viol et d'agression sexuelle portées contre lui par deux bénévoles de WikiLeaks en 2010.

Il redoute qu'une fois transféré en Suède, les autorités de ce pays ne le remettent aux Etats-Unis où il est poursuivi pour avoir diffusé des documents militaires et diplomatiques confidentiels sur son site internet et où il risque une lourde peine.